Le Rameur

C’est un excellent ergomètre (machine cardio) qui travaille efficacement le cœur, les muscles, améliore votre coordination et votre souffle.

Il est accessible par tous, quel que soit le niveau et il a l’avantage d’être sans impact.

La différence avec les autres machines que l’on peut retrouver en salle, c’est qu’il est plus complet car il fait intervenir 80% des muscles (épaules – biceps – dos – membres inférieurs – Abdos).

Une machine au TOP que l’on trouve de plus en plus souvent en salle.

Le réglage

Il y a 2 réglages à effectuer avant de démarrer, l’entrée d’air et les barres de pieds.

  1. L’Entrée d’air (Drag factor)

On a une entrée d’air de 1 à 10 (facteurs de résistance de 100 à 220) qui augmente le facteur de résistance plus elle est ouverte.

On choisira un réglage de 3 à 7 pour une activité aérobie.

Pour information, le niveau de résistance utilisé en aviron est d’environ 3 ou 4.

Néanmoins, on trouve régulièrement un réglage à 10 en salle de Remise en forme ou Box CrossFit.

Quel intérêt ?

Il permet d’être plus impactant musculairement et est intéressant pour travailler la filière anaérobie. Mais si vous souhaitez ramer plus de 1000 m, je vous conseille de régler l’entrée d’air entre 3 et 7.

  1. Les sangles et barre de pied

Régler la barre de pied pour avoir la sangle sur le coup de pied (au niveau du dernier lacet)

Puis ajuster la hauteur en fonction de la souplesse pour avoir les genoux au-dessus des chevilles en position avant.

Plus vous êtes souples, plus vous pouvez monter la barre de pieds et inversement.

La Technique

  1. L’attaque

À l’attaque, les tibias sont verticaux, l’angle entre le corps et les jambes fermé (corps à 1h). Les bras sont allongés et relâchés. La position doit être confortable.

  1. La propulsion et traction

Au début de la phase de propulsion, on résiste avec le dos et pousse avec les jambes (en appuyant dans les talons), le corps et les bras relâchés et toujours en extension.

On continue à pousser avec les jambes pendant qu’on commence à ouvrir le dos (bascule du bassin). Les bras restent tendus.

Lors de la phase de traction, le dos est maintenu légèrement penché en arrière (à 11h) et on accélère la traction jusqu’au corps, en ramenant les mains au niveau des côtes (poignets contre le corps). Les jambes restent tendues et les avant-bras horizontaux.

  1. La fin de coup

Les bras sont relâchés et allongés complètement. Le corps bascule à partir des hanches vers l’avant. Laisser la roue tourner.

  1. Le retour

Après l’extension des bras et la bascule du corps, revenez vers l’avant tout en maintenant la position du corps et des bras. Le retour sur 2x plus longtemps que la traction

La Console PM5

Retrouvez les infos ici :

Choix de l’entraînement :

Lorsque vous tapez, vous arrivez sur un écran (Liste standard – Liste perso – Ramer à nouveau – Nouvel entrain).

Choisissez nouvel entrain pour régler votre entrainement, les listes standard et perso sont trop exhaustives.

Vous aurez alors le choix entre Distance – temps – calories – intervalles.

Choisissez, régler un bateau d’allure (paceboat) si vous le souhaitez en utilisant les flèches et ramez.